Veaux (rue des) N°8

Maison d’artisan vendue en 1768 par l’héritier du menuisier Jean Henri Fritschmann, qui en était propriétaire depuis 1722, au serrurier luthérien Jean Georges Baur, natif de Wasselonne, et à son épouse Marguerite Salomé Formier. Le serrurier  fera faire des travaux (dont on ignore l’étendue) et fera sans doute sculpter le mascaron, malheureusement abîmé, qui figure sur la porte du rez-de-chaussée.

Maison d’angle remaniée, à rez-de-chaussée et trois étages, en maçonnerie crépie et en pan de bois.

Un seul mascaron

Il représente, se détachant sur un cartouche, Vulcain les yeux grand ouverts, à pommettes saillantes, flanqué d’une tenaille et d’un marteau, emblèmes des métiers du fer.